Caractéristiques :

  • Diapason : 25 pouces (635 mm)
  • Table d’hamonie : Épinette de Sitka
  • Barrage : Cèdre rouge de l’Ouest
  • Éclisses : Wengé
  • Dos : Wengé
  • Filets : Zebrano
  • Placage de tête : Wengé
  • Manche : Zebrano
  • Chevalet, touche : Wengé
  • Incrustation : Feuille d’érable Japonais, Coquillage blanc

Guitare fabriquée à Montréal, Qc en 2011 par Julien Bergeron, Luthier-designer.

Voici mon projet final de baccalauréat en Design de l’Environnement. C’est le fruit de 3 ans de réflexions sur l’esthétique et la sonorité des choses qui m’entourent.

Premièrement, c’est une grosse guitare. Elle montre des améliorations comparativement aux guitares acoustiques traditionnelles. Notamment, les ouïes sur l’épaule basse pour remplacer la rosace (habituellement placée sous les cordes) et créer à la fois une plus grande surface de vibration et diriger le flux de vibrations sonores directement vers le joueur. L’impact de ce changement est plus notable pour le joueur que pour le spectateur mais ce dernier pourra tout de même apprécier un son magique.

En deuxième, il y a un grand souci d’ergonomie dans ce modèle, pour rendre le jeu du guitariste aisé et instinctif. La jonction entre la caisse et le manche est faite à la 17ième frette au lieu des traditionnels 12 ou 14. De plus, un pan coupé dégage largement jusqu’à la 22ième frette. Il serait même aisé d’aller jouer jusqu’à une 24ième frette, donnant un jeu total de deux octaves pour chaque corde.

Finalement, la caisse présente un galbe cylindrique d’un rayon de 35 pouces, afin de dégager les côtés, principalement au niveau des hanches, rendant l’instrument bien plus confortable. Couplé à cette forme particulière, le barrage de la table d’harmonie et du dos (géométriquement calqués sur une feuille d’érable japonais) sont faits pour travailler ensemble, contrairement aux guitares traditionnelles qui ne donnent pour ainsi dire que peu ou pas d’importance aux vibrations émises par le dos, se privant du fait même de ce surplus de puissance.